Fermer
Ligue 1 Uber Eats 10 mai 2021, 18:00

Retour sur le premier but en professionnel d'Eliot Matazo

Retour sur le premier but en professionnel d'Eliot Matazo
Unique buteur de la victoire face à Reims ce dimanche (0-1), à l’occasion de la 36 journée de Ligue 1, le milieu de terrain formé à l’Academy a débloqué son compteur avec l’AS Monaco pour sa 9e apparition en Ligue 1.

Ce sont des images que l’on aime voir. Un jeune formé à l’Academy qui débloque une situation compliquée à l’extérieur, au beau milieu d’un sprint final avec la Ligue des Champions en ligne de mire. Le 23 mai prochain à 23h, ce but d’Eliot Matazo inscrit à Reims, pour offrir les trois points à ses partenaires (0-1), pourrait peser lourd dans la balance. Comme le subtil piqué de Wissam Ben Yedder marqué à Angers deux semaines plus tôt.

Servi sur un plateau par son capitaine

Le capitaine monégasque, passeur décisif pour le jeune milieu de terrain belge (19 ans) au stade Auguste Delaune, n’est d’ailleurs pas innocent à la réussite monégasque ces derniers temps. Il est en effet impliqué dans neuf buts sur ses six dernières sorties (6 buts et 3 passes décisives), dont cette fameuse réalisation de celui qui découvre le monde professionnel cette année. Le premier but de la jeune carrière d’Eliot Matazo en pro donc, pour sa 9e apparition en Ligue 1, et alors qu’il fêtait à Reims sa troisième titularisation de la saison dans l’élite.

Aligné lors des quatre tours précédents en Coupe de France, il pourrait bien être de nouveau un des acteurs majeurs de la demi-finale qui se profile ce jeudi face aux amateurs de Rumilly-Vallières. Clin d’oeil du destin, s’il n’avait pas convaincu Niko Kovac de l’intégrer durablement au sein de l’effectif pro dès le mois de juillet, le milieu de terrain défensif aurait pu affronter cette équipe en championnat, avec la N2. Mais c’est donc avec près de 300 minutes de jeu en Ligue 1 et auréolé de son premier but en championnat de France, que la gamin issu du centre de formation d’Anderlecht va se présenter face au club de Haute-Savoie.

Son premier but après sa première passe décisive

Déjà passeur décisif pour Kevin Volland lors de la victoire nette et sans bavure face au FC Metz le 3 avril dernier (4-0), Eliot Matazo confirme match après match qu’il est une des plus belles promesses du centre de formation monégasque. Très agile ballon au pied et très vif dans ses prises de balle, il se montre parfaitement à l’aise pour enchaîner dans les petits espaces, grâce à un centre de gravité très bas. Également doté d’une belle explosivité, il a démontré toutes ses qualités de projection sur ce but à Reims.

C’est en effet lui qui est à l’origine de la contre-attaque de l’AS Monaco, qui se termine par un quatre contre deux à gérer. Et c’est finalement au bout d’un long une-deux avec Wissam Ben Yedder que le « petit frère » du milieu va inscrire son premier but en pro dans la cage vide. Une démonstration de la maturité qui l’anime aussi, alors qu’il évoluait plus haut que son poste habituel, sous les conseils avisés de Niko Kovac. Le technicien croate lui avait confié avant la rencontre qu’il était capable d’évoluer un cran plus haut.

Depuis le début de la semaine, le coach m’avait alerté que j’allais peut-être jouer un cran plus haut. C’est une nouvelle position. J’ai dû m’adapter et trouver de nouveaux repères. Mes coéquipiers m’ont bien aidé.
Eliot MatazoAprès la victoire à Reims

Une grande promesse pour l’avenir

La preuve en images que le boss avait vu juste. L’avenir s’annonce donc radieux pour Eliot, qui s’épanouit parfaitement auprès de joueurs aussi expérimentés que Wissam Ben Yedder, Kevin Volland, Cesc Fàbregas ou encore Djibril Sidibé. Comme pour Chrislain Matsima, autre pépite de l’Academy qui a fait son apparition en cours de match en Champagne, deux jours après avoir fêté sa prolongation au Club jusqu’en 2025. Car oui, à Monaco, on fait confiance à la jeunesse. Bravo Eliot !

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.