Fermer
Évènements 10 mai 2022, 15:00

#RRRanniversary : Des meneurs d'hommes hors pair

#RRRanniversary : Des meneurs d'hommes hors pair
A l’occasion de l’anniversaire de la nouvelle marque de l’AS Monaco, Rise.Risk.Repeat., focus sur cinq coachs qui ont contribué à façonner l’histoire du club de la Principauté, des "entraîneurs uniques" qui ont marqué les dernières décennies.

Pour obtenir l’un des plus beaux palmarès du football français (8 titres de champion, 5 Coupes de France) et briller sur la scène européenne durant plusieurs décennies (sept demi-finales, deux qualifications pour une finale), l’AS Monaco a su faire confiance à des coachs novateurs, aux profils en adéquation avec l’identité du Club. A travers leur discours, leur philosophie ou leur management, ces entraîneurs ont contribué à écrire quelques-unes des plus belles pages de l’histoire. A l’occasion du #RRRanniversary, retour sur le parcours de cinq de ces « meneurs d’hommes hors pair », qui ont fait la renommée des Rouge et Blanc.

Lucien Leduc, le précurseur

Ancien joueur et international tricolore (4 sélections, 1 but), Lucien Leduc s’assoit pour la première fois sur le banc de l’AS Monaco en 1958. A cette époque, le palmarès du club de la Principauté est encore vierge de titres. Mais il va vite le garnir. Apôtre du beau jeu, il permet à Monaco de remporter son premier trophée, la Coupe de France 1960, avant d’être sacré champion de France 1961 et de réussir l’unique doublé du Club à ce jour, en 1963. Après plus de dix ans ailleurs, il revient au bercail en 1976, alors que l’AS Monaco est en deuxième division. La remontée est immédiate et, exploit majeur, les Rouge et Blanc remportent la D1 alors qu’ils sont promus, en 1978. Magistral !

Arsène Wenger, l’ambition européenne

L’homme qui a fait entrer l’AS Monaco dans une dimension européenne. Arrivé sur le banc au début de la saison 1987-1988 à seulement 38 ans, en provenance de Nancy, Arsène Wenger ne tarde pas à imposer sa patte, dans le jeu comme dans les résultats, puisque son équipe décroche le titre de champion de France dès sa première année. Et si trois ans plus tard il remporte la Coupe de France, c’est sur la scène européenne qu’il va faire parler de lui, avec une demi-finale et une finale de Coupe des coupes (1990 et 1992), ainsi qu’une demie de Ligue des champions lors de sa dernière saison sur le banc, en 1994.

Didier Deschamps, du Rocher au toit du monde

Fort d’une immense carrière de joueur, en clubs comme en sélection, Didier Deschamps entame immédiatement celle d’entraîneur à l’AS Monaco, en 2001. Après des débuts délicats, le coach « DD » affine sa méthode et cela paye, avec une victoire en Coupe de la Ligue en 2003. Mais c’est surtout la fabuleuse saison 2003-2004 qui reste dans les mémoires des supporters monégasques (mais pas seulement). Avec une équipe composée majoritairement de jeunes joueurs, agrémentée de Fernando Morientes à la pointe de l’attaque, les Rouge et Blanc échouent de peu dans la conquête de la Ligue 1, mais réussissent un formidable parcours en Ligue des champions, ne s’inclinant qu’en finale face au FC Porto (3-0), après avoir réussi des prestations d’anthologie face à La Corogne, le Real Madrid ou encore Chelsea. La suite mènera Didier Deschamps à une nouvelle victoire en Coupe du monde, cette fois en tant que sélectionneur, en 2018.

Leonardo Jardim, le guide de la génération dorée

Leonardo Jardim est arrivé aux commandes de l’équipe rouge et blanche en 2014, en provenance du Sporting CP, succédant à Claudio Ranieri. Et dès sa première saison, il signe un premier coup d’éclat sur la scène européenne en éliminant Arsenal en 8es de finale, grâce notamment à un magnifique succès 3-1 à l’Emirates Stadium. Mais la saison la plus aboutie de l’ère Jardim reste évidemment celle de 2016-2017. A la tête d’une génération dorée (Falcao, Moutinho, Mbappé, Fabinho, Lemar, Bernardo Silva…), le technicien portugais emmène son équipe vers le 8e titre de champion de l’histoire du Club, grâce à un jeu ultra-offensif (107 buts en L1), ainsi qu’en finale de la Coupe de la Ligue et en demi-finales de la Ligue des champions. Une vraie « masterpiece ».

Philippe Clement, ambition et développement

Nommé entraîneur de l’AS Monaco au début du mois de janvier dernier, Philippe Clement s’est vu confier comme mission de « continuer à faire progresser le projet du Club », comme l’avait indiqué Paul Mitchell, le Directeur Sportif, lors de la conférence de presse de présentation du nouveau coach. Fort de ses expériences réussies à la tête du KRC Genk et du Club Bruges, avec lesquels il a remporté trois fois le championnat de Belgique, le technicien flamand a réussi à relancer une dynamique de résultats très positive, qui permet à l’AS Monaco de lutter pour les places européennes, tout en donnant leur chance à de jeunes talents issus de l’Academy.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.