Fermer
Ligue 1 Uber Eats 22 septembre 2021, 10:00

Saint-Etienne pour les nuls, avec @peuplevert

Saint-Etienne pour les nuls, avec @peuplevert
L'AS Monaco reçoit l'AS Saint-Etienne, ce mercredi (19h) à l'occasion de la 7e journée de Ligue 1. Présentation de l'adversaire des Monégasques avec Alexandre, du site spécialisé Peuple-Vert.fr.

L’AS Monaco va tenter de bonifier son point pris à Nice dans le derby (2-2), face à l’AS Saint-Etienne, ce mercredi au Stade Louis-II (19h). Face aux hommes de Niko Kovac se dressera un adversaire qui, à l’instar de Brest et Metz, n’a toujours pas remporté le moindre match cette saison. Présentation de cette équipe stéphanoise avec Alexandre, du site spécialisé Peuple-Vert.fr

Un mercato très calme

Hormis les retours de prêts, l’ASSE a connu un mercato des plus calmes cet été. Au rayon des arrivées, il a fallu attendre le 31 août pour voir débarquer l’unique recrue : l’attaquant Ignacio Ramirez (24 ans), prêté par le Liverpool Fútbol Club… de Montevideo. Une valeur sûre du championnat uruguayen, qui a marqué 85 buts lors de ses 168 matchs chez les professionnels, mais qui est toujours en phase d’adaptation avec seulement deux rencontres de L1 disputées.

« On ne s’attendait à ne pas réaliser un mercato enthousiasmant, mais on s’attendait quand même à trois recrues, parce qu’il y avait des secteurs à renforcer, explique Alexandre. L’arrivée de Ramirez dans les dernières heures du mercato a permis de nous rassurer un peu. Dans son pays, c’était un très bon buteur, même si c’est un championnat à la qualité moindre par rapport à la Ligue 1. Il devra s’acclimater, mais on l’attend pour marquer des buts. Il faut qu’il ait des occasions et aujourd’hui le collectif n’arrive pas à lui apporter des ballons propres pour qu’il puisse faire valoir ses talents de finisseur. »

Un début de saison raté

Saint-Etienne fait partie, avec Metz et Brest, des trois équipes à ne pas encore avoir gagné une rencontre cette saison en Ligue 1. Avec seulement trois points en six journées, les Verts sont 19es du classement et réalisent leur plus mauvais départ depuis la saison 1988-1989. Après avoir longtemps flirté avec la zone de relégation la saison dernière, la dynamique ne s’est donc pas inversée à l’intersaison.

« Avant, on avait du mal dans la dernière passe. Cette saison, la dernière passe arrive mais c’est le dernier geste qui n’est pas bon, regrette Alexandre. Espérons qu’on reste en Ligue 1 l’année prochaine et que cette fois tout soit réuni… Ce qui est embêtant, c’est qu’on a une équipe très jeune, avec des cadres qui n’en sont pas toujours. Pour l’instant, parmi ces cadres, seul Wahbi Khazri porte l’équipe avec trois buts en championnat. Le groupe est malade, il ne faut pas hésiter à parler de crise. Et si cette crise perdure, est-ce que des jeunes sont capables de relever un club comme Saint-Etienne ? »

Des motifs d’espoir

Evidemment, sur le papier le bilan stéphanois de ce début de saison est plus noir que vert. Mais tout n’est pas à jeter quand même. Lors du dernier match contre Bordeaux (1-2), les hommes de Claude Puel méritaient mieux que de repartir bredouille, comme le montrent les statistiques, majoritairement en leur faveur : 5 tirs cadrés à 3, 7 corners à 2, 55% de possession de balle. Autre motif de satisfaction, les Verts ont parfois réussi à revenir au score après avoir été menés, comme à Lorient (1-1) et Lille (1-1). Un signe de caractère.

« On est capables d’avoir de belles séquences qui nous permettraient de marquer en premier dans un match, positive le spécialiste de l’ASSE. Et quand c’est le cas, on est plutôt pas mal au niveau des statistiques. Le mercato hivernal sera aussi crucial, car notre groupe actuel n’a pas l’expérience suffisante pour se maintenir en Ligue 1. Il s’agira ensuite de reconstruire. On est optimiste, mais il faudra quelques petits miracles d’ici décembre et un mercato réussi en janvier. »

La compo contre Bordeaux : Green – Sow, Moukoudi, Nadé – Bouanga, Gourna, Neyou, Kolodziejczak – Hamouma ©, Ramirez, Khazri.

Remplaçants : Bajic, Trauco, Djile Nokoue, Boudebouz, Camara, Aouchiche, Youssouf, Krasso, Nordin

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.