Fermer
Ligue 1 Uber Eats 18 novembre 2022, 16:00

Delio Onnis sacré meilleur joueur de l'histoire du championnat par So Foot

Delio Onnis sacré meilleur joueur de l'histoire du championnat par So Foot
Meilleur buteur de l'AS Monaco avec 223 réalisations, Delio Onnis a été élu par le magazine So Foot meilleur joueur de l'histoire du championnat de France. Retour sur la carrière de celui que l'on surnommait "le renard".

C’est une légende. Meilleur buteur de l’histoire du championnat de France avec 299 réalisations, Delio Onnis a reçu le titre honorifique de « meilleur joueur de l’histoire du championnat de France » par So Foot, qui a établi une liste de 1000 joueurs. Excusez du peu.

Parmi cette liste non exhaustive, plusieurs joueurs ayant évolué sous les couleurs de l’AS Monaco sont cités. De Thierry Henry à Dado Prso en passant par Flavio Roma plusieurs grands noms du Club sont évidemment mis à l’honneur. Mais à la première place de ce classement, c’est bien Delio Onnis qui y figure. Comment faire autrement ?

157 buts avec l’AS Monaco en championnat

Arrivé à l’aube de la saison 1973-1974 en provenance du Stade de Reims -où il avait déjà tout cassé- l’Italo-Argentin disputera sept saisons sur le Rocher. Un passage tout simplement inoubliable dans l’histoire du Club, puisque le génial attaquant marquera 157 buts en Division 1, mais surtout 223 toutes compétitions confondues sous le maillot Rouge et Blanc.

Champion de France lors de la saison 1977-1978 sous les ordres de Lucien Leduc, -le premier titre depuis quinze ans – et vainqueur de la Coupe de France deux ans plus tard, mais aussi… Cinq fois meilleur buteur du championnat (en 74-75, 79-80, 80-81, 81-82 et 83-84) le natif de Giuliano Di Roma aura en tout et pour tout trompé plus de 70 gardiens dans plus de 35 stades de l’Hexagone.

Premier sur mille

Doté d’un sens du placement et d’une qualité de finition sans pareils dans l’histoire du championnat de France, Delio Onnis laissera pour toujours une trace indélébile dans l’histoire du football français.

Ce club-là, c’est le club de ma vie. D’ailleurs, j’ai un message pour les supporters Rouge et Blanc. Ils m’ont toujours témoigné beaucoup d’amour, et je veux les remercier pour ça.
Delio OnnisÀ propos de l'AS Monaco

Pour preuve, 36 ans après sa retraite sportive, aucun joueur n’a dépassé son stratosphérique record de 299 banderilles plantées dans l’élite, et So Foot lui a donc décerné le titre honorifique de plus grand joueur du championnat de France. Une distinction certes sans grande valeur sportive, mais qui prouve l’immense trace laissée par notre joueur, classé donc premier sur… Mille !

D’autres Monégasques présents dans le classement

En plus de Delio Onnis, vainqueur de ce classement, ils sont plusieurs cités à avoir porté les couleurs de l’AS Monaco. Ainsi, Jürgen Klinsmann (818e), George Weah (36e), Jérôme Rothen (132e), Japhet N’Doram (44e), Fabien Barthez (48e) ou encore Glenn Hoddle (361e) figurent au milieu des noms cités. Au total, parmi les 1000 joueurs présents, 135 d’entre eux ont évolué au Club. Un gage de prestige supplémentaire pour l’AS Monaco !

La réaction de Delio Onnis

« C’est plus qu’une fierté, mais je suis reconnaissant envers les gens qui m’ont aidé à arriver à cette première place. Mes ex coéquipiers que ce soit à Reims, Monaco, Tours ou Toulon. Je ne veux citer personne parce que je ne veux pas en oublier, mais c’est grâce à mes pourvoyeurs de ballon que j’ai pu en arriver là. On faisait tous équipe, je remercie tout le monde. Bien évidemment, je remercie aussi ma famille. »

Le classement des Monégasques

978e : Laurent Bonnart (2010-2011)
977e : Angelo Hugues (1986-1993)
959e : Abdallah Liégeon (1981-1987)
943e : Fernando Morientes (2003-2004)
939e: Dimitar Berbatov (2014-2015)
933e : Olivier Sorlin (2005-2006)
925e : Sylvain Legwinski (1992-1999)
900e : Philippe Christanval (1997-2002)
890e : Lucas Bernardi (2001-2009)
849e : Patrick Delamontagne (1982-1984)
821e : Louis Floch (1971-1972)
818e : Jürgen Klinsmann (1992-1994)
810e : Sébastien Puygrenier (2009-2011)
800e : Olivier Kapo (2005-2006)
792e : Camel Meriem (2005-2009)
786e : Tony Sylva (1995-2004)
782e : Jean-Philippe Rohr (1986-1988)
778e:  Édouard Cissé (2003-2004)
722e : Marcelo Gallardo (1999-2003)
720e: Toifilou Maoulida (2005-2006)
699e : Henri Biancheri (1957-1964)
696e : Martin Djetou (1997-2001)
694e : Marcel Dib (1984-1996)
688e : Souleymane Camara (2001-2004 puis 2004-2005)
687e : Gaël Givet (2000-2007 puis 2016-2017)
683e : Thierry Henry (1994-1999)
679e : Patrice Evra (2002-2006)
669e : Albert Rust (1990-1991)
668e : Uwe Krause (1983-1984)
666e : Cyril Rool (2001-2002)
654e : Philippe Anziani (1984-1986)
653e : Dominique Bijotat (1979-1987 puis 1988-1991)
642e : Tony Kurbos (1988)
631e : Christian Perez (1992-1994)
619e : Félix Lacuesta (1986)
611e : Dado Prso (1999-2004)
605e : Stéphane Carnot (1997-1998)
598e : Patrick Müller (2008-2009)
587e : James Rodriguez (2013-2014)
584e : Costinha (1997-2001)
578e : Jean Saunier (1953-1955)
574e : John Collins (1996-1998)
572e : Flavio Roma (2001-2009)
570e : Rafael Marquez (1999-2003)
558e : Christian Dalger (1971-1972/ 1973-1976/ 1977-1980)
554e : Fabinho (2013-2018)
553e : Franck Jurietti (2000-2003)
550e : Fabrice Poullain (1988-1990)
546e : Franck Gava (1998-1999)
543e : Bernardo Silva (2014-2017)
538e : Rui Barros (1990-1993)
514e : Alain Courriol (1979-1983)
509e : Alain Moizan (1977-1980)
501e : Marama Vahirua (2011-2012)
499e : Pierre-Emerick Aubameyang (2010-2011)
481e : Umberto Barberis (1980-1983)
472e : Sébastien Squillaci (1998-2006)
459e : Georges Casolari (1959-1969)
457e : Youssouf Fofana (1985-1993)
456e : Pascal Feindouno (2011)
452e : Roger Ricort (1977-1983)
451e : François Ludo (1953-1962)
448e : Éric Abidal (2000-2002 puis 2013-2014)
445e : Victor Ikpeba (1993-1999)
444e : Gérald Passi (1990-1992)
442e : Philippe Piat (1966-1967)
439e : Marco Simone (1999-2003)
438e : Jaroslav Plasil (2001-2008)

435e : Sabri Lamouchi (1998-2000)
434e : Armand Forchério (1961-1972)
428e : Moussa Saïb (2001)
425e : Patrick Blondeau (1989-1997)
418e : John Sivebæk (1991-1992)
413e : Bruno Bellone (1980-1987)
410e : Pierre Pleimelding (1974-1976)
404e : Rémy Vogel (1987-1990)
401e : Radamel Falcao (2013-2014 puis 2016-2019)
383e : David Trezeguet (1995-2000)
374e : Roger Milla (1979-1980)
367e : Lilian Thuram (1991-1996)
361e : Glenn Hoddle (1987-1991)
358e : Ernst Stojaspal (1958-1959)
336e : Jean Baeza (1966-1968)
335e : Jean-Claude Hernández (1960-1968)
315e : Nenê (2007-2008 et 2009-2010)
312e : Marcel Artelesa (1961-1966)
310e : Yvon Le Roux (1983-1985)
308e : Abdelaziz Ben Tifour (1955-1958)
295e : Guillaume Warmuz (2005-2007)
292e : Claude Quittet (1973-1974)
291e : Jean Petit (1971-1972/1973-1976 et 1977-1982)
282e : Enzo Scifo (1993-1997)
281e : Yves Chauveau (1975-1976 puis 1977-1978)
269e : Shabani Nonda (2000-2005)
264e : Franck Dumas (1992-1999)
262e :  Jérémy Toulalan (2013-2016)
259e : Éric Pécout (1981-1983)
243e : Henri Skiba (1953-1955)
232e : Raymond Kaelbel (1956-1961)
219e : Albert Emon (1978-1981) 100
215e : Théodore Szkudlapski (1960-1967)
210e : Lucien Cossou (1959-1965)
209e : Stéphane Bruey (1953-1957)
206e : Daniel Bravo (1983-1987)
205e : Léon Glovacki (1957-1959)
203e : Emmanuel Petit (1989-1997)
200e : Wissam Ben Yedder (2019-)
175e : Youri Djorkaeff (1990-1995)
172e : Éric Di Méco (1994-1998)
162e : Claude Puel (1978-1996)
159e : Bernard Gardon (1977-1980)
158e : Amara Simba (1993-1994)
154e : Bernard Genghini (1984-1986)
152e : Ali Benarbia (1995-1998)
139e : Franck Sauzée (1990-1991)
133e : Jean Grumellon (1952-1953)
132e : Jérôme Rothen (2002-2004)
108e : Michel Hidalgo (1957-1966)
97e : Mustapha Zitouni (1954-1958)
91e : Gérard Soler (1978-1979)
84e : Ludovic Giuly (1998-2004)
77e: Yvon Douis (1961-1967)
74e : José Touré (1988-1990)
66e : Patrick Battiston (1987-1989)
58e : Hassan Akebsi (1963-1964)
49e : Xavier Gravelaine (2000-2001)
48e : Fabien Barthez (1995-2000)
44e : Japhet N’Doram (1997-1998)
40e : Sonny Anderson (1994-1997)
36e : George Weah (1988-1992)
31e : Basile Boli (1995-1996)
23e : Kylian Mbappé (2015-2017)
10e : Jean-Luc Ettori (1975-1976 puis 1977-1994)
9e : Manuel Amoros (1980-1989)
1er : Delio Onnis (1973-1980)

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.