Fermer
Portrait 11 février 2021, 16:01

Jordan Semedo : "Le foot, c’est jouer avec instinct"

Jordan Semedo : "Le foot, c’est jouer avec instinct"
Encore présente dans le top 5 des meilleurs centres de formation de France la saison dernière, l’Academy de l’AS Monaco est à l’honneur dans la série "Rookie". Tout au long de la saison, découvrez des jeunes pousses du club. Pour ce septième épisode, partez à la rencontre de Jordan Semedo, le latéral gauche des U19.

Il a reçu un beau cadeau pour sa majorité. Deux semaines après avoir soufflé ses 18 bougies (le 15 janvier 2021), le latéral gauche des U19 de l’AS Monaco, Jordan Semedo Varela de son nom complet, a reçu une convocation pour un stage avec l’équipe de France U18. Un rassemblement auquel il a participé cette semaine (du lundi 8 au jeudi 11 février), au Centre National du Football de Clairefontaine. Une belle récompense pour le joueur originaire du Cap-Vert, qui évolue cette saison sous les ordres de Frédéric Barilaro et Gaël Givet.

Des débuts au Cavigal, mais l’AS Monaco dans le sang

« J’ai commencé le foot à 4 ans. Dès l’âge de 5 ans, j’ai fait des tests au Cavigal de Nice et j’ai été pris. Je suis resté jusqu’en 2016 ou 2017 là-bas, puis l’AS Monaco m’a demandé de faire un essai, qui s’est avéré concluant », se remémore le jeune gaucher. Un changement de club pas évident au départ pour l’adolescent qui vit alors à Cannes avec sa famille.

« Je devais faire les allers-retours. C’était surtout dur pour ma mère, car elle travaillait et elle était très fatiguée. Le soir des entraînements, elle restait dans la voiture à m’attendre. Sans elle, je ne serais pas ici aujourd’hui », rappelle le jeune footballeur qui est très fier aujourd’hui de revêtir la tunique rouge et blanc chaque jour. « J’ai toujours voulu défendre les couleurs de ce club. J’hésitais au départ à le rejoindre, car je ne savais pas si j’avais le niveau. Mais aujourd’hui je suis à l’AS Monaco et c’est une immense satisfaction. J’espère, bien sûr un jour jouer pour l’équipe première. »

Un changement de poste à apprivoiser

Le dynamique et rapide attaquant niçois a été replacé latéral gauche à son arrivée sur le Rocher. Non sans interrogations. « Au début je n’ai pas trop adhéré à ce changement de poste, parce que moi j’aime provoquer, dribbler et tirer… J’ai eu du mal à passer ce cap-là, à m’adapter. Au final au bout de quelques mois, j’ai compris et j’ai pris goût à ce poste. Désormais, je suis le latéral gauche de l’équipe des U19 de l’AS Monaco et j’adore prendre de la vitesse dans mon couloir, cela me convient parfaitement », se réjouit modestement celui qui a intégré l’Academy à l’été 2019, buteur cette saison face à Colomiers et Ajaccio.

Manu m’a beaucoup aidé, déjà sur ma qualité de centre. Il me donne beaucoup de conseils. Il m’a aussi aidé sur l’aspect défensif. Même offensivement. Je n’osais pas trop me porter vers l’attaque, me lâcher, dribbler. Il m’a surtout apporté de la confiance dans mon jeu pour aller de l’avant et prendre du plaisir
Jordan Semedo

Une trajectoire similaire à Manu Dos Santos

S’il a su très vite s’adapter à ce changement de ligne, c’est aussi grâce à l’apport de l’ancien arrière gauche de l’AS Monaco, Manu Dos Santos, passé également par l’Academy Rouge et Blanche. « C’est un joueur qui est très explosif. Techniquement, il est à l’aise dans les petits espaces. Mais il a aussi pris le goût de défendre et de gagner ses duels. Il est devenu très rigoureux dans sa tâche défensive, car c’est quelqu’un qui est très à l’écoute », juge le coach des U17.

« Il doit encore progresser dans sa lecture du jeu et compenser son manque de puissance athlétique dans les 1 contre 1 grâce à un meilleur positionnement », explique l’homme aux 400 matchs pro.

Il s’inspire de Marcelo et Théo Hernandez

Des conseils avisés de la part du finaliste de la Coupe de l’UEFA 2004 pour un joueur qui possède une trajectoire étrangement similaire à la sienne. En effet, comme lui, Jordan Semedo est d’origine cap-verdienne et a débuté au poste d’attaquant avant de reculer, latéral gauche après avoir intégré le centre de formation monégasque. Trajectoire parallèle qui laisse rêveur.

« Manu m’a beaucoup aidé, déjà sur ma qualité de centre. Il me donne beaucoup de conseils. Il m’a aussi aidé sur l’aspect défensif. Même offensivement. Je n’osais pas trop me porter vers l’attaque, me lâcher, dribbler. Il m’a surtout apporté de la confiance dans mon jeu pour aller de l’avant et prendre du plaisir », explique celui qui a Marcelo et Théo Hernandez comme idoles.

Il faut jouer avec instinct au foot, sans réfléchir trop longuement. Il faut prendre des risques parfois et ne pas trop calculer parce que si tu réfléchis trop tu vas forcément rater un geste dans un match et perdre confiance en toi.
Jordan Semedo

Gagner en confiance et en maturité

Se libérer et jouer avec confiance. Une philosophie de jeu adoptée par le jeune Jordan. « Il faut jouer avec instinct au foot, sans réfléchir trop longuement. Il faut prendre des risques parfois et ne pas trop calculer parce que si tu réfléchis trop tu vas forcément rater un geste dans un match et perdre confiance en toi. […] Grâce au staff et à l’ensemble du club j’ai aujourd’hui mûri et pris confiance en moi, que ce soit dans la vie de tous les jours ou sur le terrain. Ils m’ont fait avancer dans la vie et je les remercie pour cela même si ce n’est pas encore fini. Il reste encore beaucoup de travail… »

Un stage avec les Bleuets

En attendant les bonnes nouvelles s’enchaînent pour Jordan en ce début d’année 2021. Deux semaines après sa majorité, le latéral gauche des U19 a donc été appelé pour la première fois en équipe de France U18. Le pur produit azuréen a ainsi découvert Clairefontaine cette semaine lors d’un stage de quatre jours (8-11 février 2021). Un bol d’air frais pour Jordan en cette année si singulière, chamboulée par la crise sanitaire. Une opportunité surtout unique de poursuivre son ascension et franchir ainsi une nouvelle étape.

Thibault Falconnat.

1 / 3

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.