Fermer
Ligue 1 Uber Eats 20 février 2022, 19:05

L'AS Monaco accroche un nul au courage à Bordeaux

L'AS Monaco accroche un nul au courage à Bordeaux
Au terme d'une rencontre disputée à dix contre onze durant près d'une heure, les Rouge et Blanc ont réussi à sauvegarder le point du match nul avec abnégation sur le terrain des Girondins (1-1).

Ce n’était pas le résultat espéré. Mais à l’issue d’une bataille qui a forcé les joueurs de l’AS Monaco à évoluer en infériorité numérique pendant 60 minutes, ces derniers ont accroché le point du nul à Bordeaux (1-1). Pour affronter cette équipe girondine en mal de points, devant plus de 400 supporters monégasques, Philippe Clement décide d’opter pour la stabilité. Le technicien flamand aligne ainsi le même onze de départ que face à Lorient en Principauté, avec Vanderson et Djibril Sidibé pour animer l’aile droite.

Des duels, de l’engagement, mais pas de réussite

La partie démarre avec beaucoup d’engagement de part et d’autre. Ce qui donne lieu à une première opportunité sur un coup franc obtenu frappé par Jean Lucas pour les Rouge et Blanc (5e). Petite frayeur ensuite lorsque Rémi Oudin manque de trouver Hwang de la tête au deuxième poteau (11e). Puis, quand Timothée Pembélé tente une reprise de volée au deuxième poteau (13e).

Mais la plus grosse occasion de ce début de rencontre est signée Vanderson, sur cet enchaînement contrôle de la poitrine – frappe croisée du gauche, détournée en corner par Gaëtan Poussin (15e). Malheureusement pour les coéquipiers de l’ailier brésilien, c’est Rémi Oudin qui trouve en premier l’ouverture sur un bon travail de Yacine Adli (1-0, 22e). L’AS Monaco tente tout de suite de réagir sur cette frappe de Wissam Ben Yedder, servi en remise par Axel Disasi (26e). C’est au-dessus.

Un fait de jeu malheureux

Aurélien Tchouameni s’essaye à son tour, de loin, sans réussite (33e). Mais le match prend une toute autre tournure lorsque le numéro 8 monégasque écope d’un deuxième carton jaune en l’espace de six minutes, pour un léger coup sur la cheville d’Onana, après un tacle pourtant lui bien licite. Une décision très dure. Malgré tout, les Azuréens n’abdiquent pas. Sofiane Diop se signale d’abord sur coup franc (42e). Avant que Philippe Clement ne décide d’effectuer un double changement, avec les entrées de Youssouf Fofana et Gelson Martins.

Les Rouge et Blanc reviennent des vestiaires avec l’intention de renverser le tableau d’affichage. Wissam Ben Yedder trouve d’abord Gelson Martins, qui croise un peu trop de près (50e). Puis Jean Lucas voit son coup franc être de nouveau dévié (56e). Avant d’offrir un beau centre à son capitaine, dont la reprise du gauche passe de très peu à côté du poteau droit de Poussin (57e).

L’espoir renaît grâce à Gelson Martins

Mais l’abnégation des Rouge et Blanc paye finalement sur cette frappe enroulée de Gelson Martins, détournée dans son propre but par Marcelo (1-1, 67e). La pression est forte de la part des partenaires d’Aleksandr Golovin, lui aussi entré en cours de jeu. Le milieu offensif russe trouve une position de frappe dans les 16 mètres, mais il est contré (75e). Dans la foulée, Alexander Nübel remporte de manière très autoritaire, son face-à-face avec Hwang (82e).

Dans les derniers instants de la rencontre, Maghnes Akliouche fait son apparition sur la pelouse et manque de faire trembler les filets sur son premier ballon (86e). Dommage pour l’ailier formé à l’Academy, qui a signé son premier contrat pro la semaine passée. La dernière opportunité sur ce centre de Caio Henrique, après seulement deux minutes de temps additionnel ne suffit pas.

L’AS Monaco accroche finalement le match nul au courage, à dix contre onze, face à Bordeaux (1-1). Prochain rendez-vous crucial dès dimanche prochain contre Reims en Principauté (13h).


La feuille de match

Ligue 1 Uber Eats – 25e journée

Girondins de Bordeaux 1-1 AS Monaco 

Mi-temps : 1-0

Cartons jaunes : Oudin (41e), Guilavogui (46e) et Pembélé (56e) pour Bordeaux ; Tchouameni (28e et 34e), Sidibé (34e) et Vanderson (78e) pour l’AS Monaco

Expulsion : Tchouameni (34e)

Buts : Oudin (22e) pour Bordeaux ; Marcelo (csc, 67e) pour l’AS Monaco

Bordeaux : Poussin – Gregersen, Marcelo, Ahmedhodzic – Pembélé (Lacoux, 77e), Onana, Guilavogui ©, Mensah – Adli (Ignatenko, 65e), Hwang, Oudin (Mara, 77e)

Remplaçants : Rouyard, Mangas, Medioub, Ignatenko, Lacoux, Dilrosun, Mara, Niang, Klidje

Entraîneur : David Guion

AS Monaco : Nübel – Sidibé (Golovin, 61e), Disasi, Maripán, C.Henrique – Jean Lucas, Tchouameni – Vanderson, Volland (Fofana, 43e), Diop (Gelson Martins, 43e) – Ben Yedder © (Akliouche, 84e)

Remplaçants : Mannone, Matsima, Aguilar, Jakobs, Matazo, Fofana, Akliouche, Golovin, Gelson Martins

Entraîneur : Philippe Clement

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.