Fermer
Ligue 1 Uber Eats 23 octobre 2022, 22:50

L'AS Monaco cède à Lille au terme d'un match fou

Au bout d'un scénario incroyable et malgré une grosse débauche d'énergie, les Rouge et Blanc ont concédé une défaite rageante sur la pelouse du LOSC (4-3), en clôture de la 12e journée de Ligue 1.

Sans démériter et au terme d’un scénario complètement dingue, les joueurs de l’AS Monaco se sont inclinés d’une courte tête à Lille (4-3). Afin de tenter de poursuivre la série d’invincibilité des Rouge et Blanc en championnat (6 matchs), Philippe Clement opte une nouvelle fois pour la stabilité. Seul Eliot Matazo fait son apparition dans le onze de départ, en l’absence pour suspension de Mohamed Camara.

Un duel très équilibré

La pression est très forte dès le coup d’envoi de la part des coéquipiers de Breel Embolo, impliqué dans six buts sur ses six dernières sorties en L1 (4 buts, 2 assists). Adam Ounas tente malgré tout de dynamiter le match côté lillois, mais c’est Wissam Ben Yedder qui s’offre la première incursion intéressante, sur un une-deux bien senti avec Aleksandr Golovin (7e).

Lancé à son tour en profondeur par le Tsar, l’attaquant suisse parvient à s’emmener le ballon de la poitrine, mais son centre est contré (16e). C’est ensuite sur une longue chevauchée de Jonathan Bamba que le score manque d’être ouvert. L’ailier nordiste arme un tir de loin sur lequel Alexander Nübel, impeccable sur sa ligne, effectue une belle manchette (18e). Le portier allemand ne peut rien en revanche sur la tête smashée d’Alexsandro quatre minutes plus tard (22e).

Le coup de patte magique de Caio Henrique !

Vanderson répond de loin (24e), mais Jonathan David manque de doubler la marque dans la foulée (27e). Et c’est finalement sur un coup franc à plus de trente mètres que Caio Henrique permet à l’AS Monaco de recoller (1-1, 34e) ! Son troisième but avec les Rouge et Blanc, le deuxième sur un coup de patte arrêté… pour sa 100e !

Un répit de courte durée, puisque le LOSC repasse devant grâce à l’opportunisme de Rémy Cabella sur un très bon travail de Jonathan David (2-1, 39e). Pas le temps de douter néanmoins pour les Monégasques, qui se montrent dangereux sur une volée de Golovin (43e). C’est repoussé, mais sur le corner suivant, Axel Disasi bénéficie d’un service parfait de Wissam Ben Yedder pour finir de près (2-2, 44e) !

Un scénario complètement fou

Troisième réalisation cette saison pour le numéro 6 azuréen, le premier en Ligue 1, qui permet aux hommes de Philippe Clement de revenir à nouveau avant la pause. Au retour des vestiaires, Golo se montre d’entrée sur sa spéciale, la frappe enroulée (49e). Mais c’est Wissam Ben Yedder qui fait trembler les filets pour la troisième fois, sur un sublime… ballon piqué (2-3, 53e) ! Cinquième but dans l’élite cette saison pour lui, son 81e, à deux unités de Radamel Falcao.

Les Monégasques continuent d’appuyer malgré tout et Krépin Diatta bute sur un Lucas Chevalier cette fois impérial (59e). Malheureusement Rémy Cabella relance ce match fou sur une contre-attaque furtive (3-3, 62e). Quelle rencontre… La folie s’empare de la Decathlon Arena une nouvelle fois lorsque Jonathan Bamba file au but et ne laisse aucune chance à Alexander Nübel (4-3, 71e).

Le technicien flamand en profite alors pour faire du coaching et faire rentrer du sang frais. Malgré tout, le LOSC pousse fort et Tiago Djalo (84e) puis Timothy Weah (91e) sont proches de corser l’addition, sans un Alexander Nübel décisif. Le score ne bougera finalement plus et Lille met fin à la série d’invincibilité des Rouge et Blanc. Réaction attendue dès jeudi en Ligue Europa à Ferencvaros (21h).

* Télécharge l’AS Monaco App (disponible sur Google Play et l’Apple Store)


La feuille de match :

Ligue 1 – 12e journée

Lille 4-3 AS Monaco 

Mi-temps : 2-2

Buts : Alexsandro (22e), Cabella (39e et 62e) et Bamba (71e) pour Lille ; C.Henrique (34e), Disasi (44e), Ben Yedder (53e) pour l’AS Monaco

Cartons jaunes : Bamba (50e) pour Lille ; Matazo (21e), Badiashile (58e) pour l’AS Monaco

Lille : Chevalier – Diakité, Alexsandro, Djalo, Ismaily – Andre Gomes, Angel (Baleba, 82e) – Ounas (Weah, 67e), Cabella (Bayo, 90e), Bamba © – David

Remplaçants : Jardim, Gudmundsson, Yoro, Zedadka, Baleba, Martin, Zhegrova, Bayo, Weah

Entraîneur : Paulo Da Fonseca

AS Monaco : Nübel – Vanderson, Disasi, Badiashile, C. Henrique – Diatta (Jakobs, 82e), Matazo (Jean Lucas, 82e), Fofana, Golovin – Embolo (Volland, 77e), Ben Yedder ©

Remplaçants : Didillon, Jakobs, Maripán, Sarr, Gelson Martins, Jean Lucas, Minamino, Boadu, Volland

Entraîneur : Philippe Clement

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.