Fermer
U17 22 septembre 2020, 17:50

Manu Dos Santos : "Dix ans de partage à la formation"

Manu Dos Santos : "Dix ans de partage à la formation"
Munegu per tugiu ! Troisième épisode de notre nouvelle série "Munegu per tugiu" sur les anciens joueurs de l'AS Monaco reconvertis au Club dans des rôles de formateurs, avec Manu Dos Santos, présent depuis dix ans dans le staff de l'Academy de l'AS Monaco et aujourd'hui en charge des U17.

Arrivé à l’AS Monaco en 1984, Manu Dos Santos démarre sa carrière professionnelle en Rouge et Blanc onze ans plus tard. Le 25 juillet 1995 très exactement, lorsqu’il remplace Laurent Viaud à la 83e minute d’un derby face à Nice remporté 2-1 par le club du Rocher. Le défenseur fait partie l’année suivante de l’équipe championne de France en 1997. Après deux saisons professionnelles au Club, Manu Dos Santos joue successivement pour Montpellier, Marseille, Benfica (Portugal), avant de revenir en Principauté entre 2005 et 2007.

Début de saison canon avec les U17

Après une dernière année à Strasbourg, le latéral gauche met un terme à sa carrière professionnelle et se reconvertit en tant qu’entraîneur, dans la formation. Depuis 2010, Manu Dos Santos a occupé divers rôles au sein de l’Academy de l’AS Monaco. Il est désormais en charge de la première génération du Club, les U17, actuellement leaders du championnat national de la catégorie, avec trois victoires obtenues lors des trois premiers matchs de la saison 2020-2021.

Manu Dos Santos et Gaël Givet entourent un adversaire


Quel bilan fais-tu de ces dix première années à la formation au sein de l’AS Monaco ?

C’est avant tout dix ans de partage, qui m’ont permis de progresser en tant que coach. Il faut toujours s’adapter, chaque année, à un nouveau groupe, à une nouvelle génération qui arrive. Ça va très vite, il y a beaucoup de différences entre les générations, donc il faut sans cesse se remettre en question, s’adapter à la façon de manager le groupe. C’est aussi très enrichissant pour moi car je peux partager mon ressenti de joueur. Ça, c’est positif.

Est-ce important que le club s’appuie sur des formateurs qui ont déjà connu l’institution en tant que joueurs ?

Évidemment que c’est très important que le club s’appuie sur des anciens, qui plus est qui ont été formés au club, et qui ont un vécu du haut niveau. Ça fait longtemps que la formation à l’AS Monaco existe, ça fait longtemps qu’elle est performante, et s’appuyer sur des joueurs qui ont cette culture, ce vécu de la formation, je pense que c’est un atout. Dans la société actuelle où tout est ouvert à la mondialisation, le fait d’avoir cette identité forte ici peut faire la différence.

Évidemment que c’est très important que le club s’appuie sur des anciens joueurs qui ont été formés au club, qui ont un vécu du haut niveau.
Manu Dos Santos

Quelle est ta relation avec Gaël Givet et Sébastien Squillaci qui sont aussi à la formation ?

On échange pas mal tous les trois. Forcément un peu plus avec Toto (Sébastien Squillaci, ndlr), parce qu’il a été mon adjoint ces deux dernières saisons. On a eu des échanges quotidiens et c’était vraiment constructif parce que lui avait soif d’apprendre, il avait beaucoup de questions. Ça m’a même permis à moi de revoir certaines choses que j’avais mis de côté parce que je pensais cela acquis. C’était une expérience très intéressante. Avec Gaël, nous avons un peu moins partagé, puisqu’il est avec le groupe des U19. Malgré cela, nous essayons d’échanger quand même sur sa motivation à apprendre mais également sur le groupe que je leur laisse chaque année avec Fred (Barilaro, ndlr).

Parle-nous du lancement de la Diagonale, le nouveau bâtiment de l’Academy…

C’est une très bonne chose. Cela permet de rattraper un peu le retard qu’on avait sur certains clubs, surtout en matière d’infrastructures. Nous étions performants au niveau du travail mais il faut reconnaître que nous avions accumulé un peu de retard sur les installations. Que le club investisse dans ces infrastructures pour donner encore plus de confort à nos jeunes pour pouvoir s’épanouir, travailler et être le plus performant possible, c’est une très bonne chose. Dans le travail au quotidien ça va aussi permettre d’échanger un peu plus, car on est maintenant tous sur le même site. Ça va aussi nous enlever beaucoup de fatigue, quand on voit les déplacements qu’on faisait pour aller s’entraîner. Lorsque l’on fait le calcul à la fin de l’année, on se rend compte que l’on passe beaucoup de temps dans le bus et que cela créé de la fatigue et moins de temps de récupération. Sur ce plan-là, c’est encore plus bénéfique.

C’est avant tout dix ans de partage, qui m’ont permis de progresser en tant que coach. Il faut toujours s’adapter chaque année, à un nouveau groupe, à une nouvelle génération qui arrive. Ça va très vite, il y a beaucoup de différences entre les générations, donc il faut sans cesse s’adapter à la façon de manager le groupe. C’est aussi très enrichissant pour moi, car je peux partager mon ressenti de joueur.
Manu Dos Santos

Ça doit beaucoup te changer depuis l’époque où tu étais joueur ici…

(Sourire) C’est certain que ça a beaucoup changé depuis l’époque des pré-fabriqués au centre d’entraînement de La Turbie. Déjà, il y avait eu une avancée avec les bâtiments en dur qui avaient été construits. Là on franchit encore un pallier qui va nous permettre d’évoluer dans une autre dimension.

D’autant que désormais à l’Academy il y a un bon mix entre des formateurs expérimentés (Frédéric Barilaro, David Bechkoura), et des anciens du club comme toi, Gaël et Sébastien…

Plus il y a d’expériences partagées, et plus nous sommes performants dans notre travail. Et forcément si l’on est performant, on amène nos joueurs à l’être un petit peu plus, donc je pense qu’effectivement c’est une très bonne chose pour l’AS Monaco. Fred a 30 ans d’expérience dans la formation, David a un solide parcours également, notamment au PSG puis ici à l’AS Monaco et nous avec Gaël et Sébastien, essayons d’apporter notre vécu du haut niveau. C’est un bon mélange de compétences effectivement.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.