Fermer
Réactions 14 novembre 2022, 00:17

Philippe Clement : "Je suis très déçu car mes joueurs méritaient mieux"

Philippe Clement : "Je suis très déçu car mes joueurs méritaient mieux"
Très déçu de la défaite de ses hommes face à l’Olympique de Marseille (2-3), le technicien flamand a tenté d’analyser le scénario de la rencontre devant les médias après le coup de sifflet final.

Rageant. C’est le mot qui résume assez bien le sentiment qui animait les joueurs de l’AS Monaco, au terme de la rencontre perdue face à l’Olympique de Marseille au Stade Louis-II (2-3). Car après avoir renversé le scénario en deuxième période, les hommes de Philippe Clement ne sont pas parvenus à conserver leur avantage. Une issue que le coach monégasque a tenté d’expliquer en conférence de presse. Extraits.

Bonsoir Philippe. Comment analysez-vous cette fin de match cruelle ?

Comme vous le dites, le scénario est cruel ! En première période c’était équilibré selon moi, même si je n’étais pas très content de l’organisation de mon équipe. Nous en avons parlé à la mi-temps pour améliorer des choses, en montrant des images aux joueurs notamment. Le but était d’être plus stables défensivement. En deuxième nous étions mieux équilibrés, plus dangereux offensivement aussi, et nous arrivons à renverser le scénario en mettant le but du 2-1. Mais il y a deux décisions qui ont été cruciales dans les dix dernières minutes.

L’arbitre d’aujourd’hui est l’un des meilleurs en France, et je le pense encore après la rencontre. En revanche, sur l’action où Breel Embolo est plaqué au sol au milieu de terrain à la manière d’une action de rugby, je ne comprends pas comment il peut prendre un carton jaune. Le problème c’est qu’on encaisse l’égalisation 30 secondes plus tard. Ensuite, Dimitri Payet, qui est un grand joueur, tombe assez facilement pour obtenir le coup franc du 3-2 dans les ultimes secondes. Donc au final je suis très déçu, car mes joueurs n’ont pas le résultat qu’ils méritent ce soir.

Axel a fait un bon match contre l’Étoile Rouge de Belgrade dans cette position. C’était aussi important sur les phases arrêtées d’avoir des défenseurs de taille, car nous savions que l’Olympique de Marseille est fort dans ce domaine.
Philippe ClementSur le poste de latéral droit

Un mot sur la grave blessure d’Amine Harit…

Tout d’abord nous n’aimons jamais voir des joueurs se blesser comme cela, donc j’espère pour lui que ce n’est pas trop grave. Nous souhaitons pour lui qu’il se rétablisse vite. J’ai eu moi-même l’expérience de louper la Coupe du Monde 2002 au Japon et en Corée du Sud à cause d’une blessure, donc je sais ce que c’est. Je lui souhaite un prompt rétablissement.

Parlez-nous du duo d’attaque Ben Yedder-Volland aligné ce soir.

Il était important d’avoir une bonne organisation au milieu pour jouer autour de Wissam. Kevin est très précieux dans son travail pour l’équipe. Ensuite nous avons trois attaquants de haut niveau qui sont performants en ce moment, il faut donc faire des choix. La connexion était bonne entre Wissam et Kevin, étant donné qu’ils se connaissent très bien. Ils ont été dangereux tous les deux. Mais Breel s’entend aussi déjà très bien avec chacun d’eux. Il a fait une bonne entrée, et doit normalement provoquer un carton pour l’adversaire et non pas le prendre sur l’action où il part au but.

Pourquoi avoir aligné Axel Disasi à droite de la défense ?

Axel a fait un bon match contre l’Étoile Rouge de Belgrade dans cette position. C’était aussi important sur les phases arrêtées d’avoir des défenseurs de taille, car nous savions que l’Olympique de Marseille est fort dans ce domaine. Comme nous d’ailleurs, avec Benoît, Axel et Guillermo notamment. Je pense que c’était le bon choix à faire, car Axel a fait un grand match ce soir.

Comment expliquez-vous que Marseille ait repris le dessus ?

Jusqu’à la fin nous avons eu des occasions de marquer, nous avons même une balle de 3-1. Je me répète, mais pour moi la situation où Breel Embolo peut partir seul au but et où il se fait plaquer au sol, change beaucoup de choses. C’est très étonnant à ce moment-là de prendre un carton jaune, alors que c’est l’adversaire qui est fautif. Malgré tout, à 2-2 le résultat était plutôt juste, même si nous méritions mieux. Et puis nous encaissons ce troisième but. La faute est très légère honnêtement. En tout cas si cette action est sanctionnée, on doit en siffler 100 comme ça par match. Je suis très déçu, comme mes joueurs.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.