Fermer
Academy 03 janvier 2022, 12:13

Première pour Okou et Magassa à Quevilly, l’Academy à l’honneur

Première pour Okou et Magassa à Quevilly, l’Academy à l’honneur
Appelés par Stéphane Nado pour renforcer un groupe de l’AS Monaco diminué pour le déplacement en Normandie, à l’occasion des 16es de finale de la Coupe de France, neuf joueurs formés au Club étaient sur la feuille de match face à Quevilly-Rouen ce dimanche.

On les appelle les « young guns » à Monaco ! Et ils étaient nombreux pour faire le voyage au Petit-Quevilly, afin de disputer le 16e de finale de Coupe de France contre la formation de Quevilly-Rouen ce dimanche (succès 3-1). Neuf joueurs issus de l’Academy ont ainsi été couchés sur la feuille de match par Stéphane Nado, entraîneur de la N2, qui avait le groupe professionnel à sa charge pour l’occasion. Mais si Eliot Matazo a désormais son siège permanent dans le vestiaire de l’équipe fanion, huit jeunes de la réserve monégasque sont effectivement venus en renfort.

Une grande première pour Yllan Okou

Deux d’entre eux étaient même titulaires au coup d’envoi de la rencontre face à l’actuel 11e de Ligue 2 : Yllan Okou (19 ans) et Félix Lemarechal (18 ans). Le premier a ainsi honoré sa première apparition en pro en démarrant dans l’axe de la défense azuréenne aux côtés de Strahinja Pavlović (20 ans). Très à l’aise dans le jeu aérien et bon dans la première relance, il n’a que très peu été en difficulté face à des joueurs qui évoluent pourtant deux divisions au-dessus de lui chaque week-end.

Je connais bien ces deux garçons car ils évoluent en National 2. C'était une découverte pour eux et en Coupe de France ce n'est jamais évident. (...) Ce sont deux garçons en devenir, qu'il faut laisser grandir.
Stéphane NadoA propos d'Yllan Okou et Félix Lemarechal

Félicité à la fin de la rencontre par son partenaire en défense centrale, à peine plus âgé que lui, ainsi que par son coach habituel en N2, Yllan a donc bouclé une première sans encombre. Aligné plus bas que son poste de prédilection, dans un tandem à la récupération avec Eliot Matazo, Félix Lemarechal a lui vécu sa deuxième en pro. Il était en effet rentré en fin de match face à Lyon en Ligue 1 le 17 octobre dernier. Intégré au groupe lors du deuxième stage de préparation cet été en Autriche en compagnie de Maghnes Akliouche (19 ans), il avait déjà pu faire parler sa technique lors de matchs amicaux.

Félix et Maghnes, bis repetita

Remplacé à la 51e minute par Gelson Martins, au profil encore plus offensif, le natif de Tours – comme Sofiane Diop – a montré de belles aptitudes techniques dans l’entrejeu. Tout comme son pote de formation, Maghnes, qui a remplacé Kevin Volland dans le dernier quart d’heure. Après quelques passements de jambes déroutants, il a même failli se procurer une occasion de but sur cette frappe soudaine mais trop écrasée (80e).

Dans une fin de match plus tranquille, avec un matelas de deux buts d’avance pour l’AS Monaco, c’est Soungoutou Magassa (18 ans) qui a fait ses grands débuts en pro. Milieu de terrain défensif élancé, U19 deuxième année, il est lui aussi devenu un habitué de la National 2 de Stéphane Nado. C’est lui qui a eu l’honneur de remplacer l’un des hommes de la rencontre, le capitaine des Rouge et Blanc Wissam Ben Yedder (90e), sorti sous une ovation d’un parcage visiteur encore garni.

Un banc de touche d’à peine 21 ans !

Eux aussi présents sur un banc monégasque très jeune (20,8 ans de moyenne d’âge), Fouad El Maach (défenseur central, 21 ans) – qui fêtait son anniversaire pour l’occasion -, Aurélien Platret (latéral droit, 18 ans), Louis Torres (latéral gauche, 20 ans) et Florian Baranik (milieu relayeur, 19 ans) ont également vécu un moment très spécial.

Il nous manquait quelques joueurs, donc on a essayé de bien encadrer les jeunes qui nous ont rejoints avec les quelques éléments expérimentés qui étaient présents. C’est une bonne chose pour eux d’avoir pu se montrer.
Ruben AguilarAprès la qualification

Un premier déplacement avec le groupe, et un aperçu grandeur nature du monde professionnel, qui restera très certainement gravé dans leurs mémoires. Bravo donc à eux et au coach Stéphane Nado, d’avoir contribué à cette mission qualification pour les 8es de finale de la Coupe de France ! Le symbole surtout d’une Academy qui se porte bien et qui performe.

1 / 8
Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.