Fermer
Ce jour-là 15 mars 2021, 21:19

Quand l’AS Monaco s’offrait une remontada face à City

Quand l’AS Monaco s’offrait une remontada face à City
Il y a quatre ans jour pour jour, le club de la Principauté renversait Manchester City en huitième de finale retour de Ligue des Champions (3-1). Une victoire fondatrice de l’épopée 2016-2017 et du titre de champion de France. Coup d’oeil dans le rétro.

Quatre ans déjà ! Il y a 48 mois, l’AS Monaco vivait un des plus grands exploits de sa riche histoire européenne. Et pourtant, il ne s’agissait que d’un huitième de finale de Ligue des Champions. Mais quel huitième ! Les Rouge et Blanc de Leonardo Jardim, déjà bien embarqués pour jouer le titre de champion de France, affrontaient pour l’occasion le grand Manchester City de Pep Guardiola. Avec un handicap important, suite à la défaite 5-3 au match aller.

La révélation Kylian Mbappé

Une première manche déjà mythique, avec le premier but (exceptionnel) de Kylian Mbappé dans la compétition, à tout juste 18 ans. Et que dire de l’éclair de génie de Radamel Falcao, qui d’un lob majestueux, offrira sans le savoir une option de poids à son équipe pour la qualification. C’est donc avec un delta de deux buts, que les partenaires de Bernardo Silva, future recrue de Pep Guardiola, se présentent au retour au Stade Louis-II. Avec l’ambition de jouer le coup à fond, car après tout, les Rouge Blanc n’avaient rien à perdre.

Et la confiance et l’insouciance monégasque se fait d’ailleurs très rapidement sentir, dans une enceinte de Fontvieille pleine comme un œuf, prête à rugir de plaisir. Sans trop y croire pourtant au coup d’envoi. Seulement à la 8e minute de jeu, Kylian Mbappé remet le couvert. Deuxième titularisation de suite en C1 pour le gamin formé à l’Academy, et deuxième but dans la prestigieuse compétition. Ce n’est plus un hasard, il est en train d’exploser aux yeux de tous.

Un couloir gauche de feu

Bien servi par Bernardo Silva, qui récupère un centre contré de Benjamin Mendy, le vainqueur de la Gambardella et de l’Euro U19 à l’été 2016 reprend, clinique, au premier poteau. L’AS Monaco mène 1-0, et tout le Stade Louis-II commence à y croire. Il y croit encore davantage, lorsque le latéral gauche français, encore lui, sert Fabinho dans la surface, depuis son couloir. Le Brésilien est plus prompt que son vis-à-vis et trompe Willy Caballero pour la deuxième fois (2-0, 29e).

Les hommes de Leonardo Jardim basculent à la mi-temps avec deux buts d’avance. Il en manque un pour concrétiser ce rêve fou. Le match est tendu, les Anglais poussent. Et Leroy Sané finit par trouver la faille à la 71e minute (2-1). La fièvre retombe au pied du Rocher. Mais c’est sans compter sur le supplément d’âme de cette équipe, pleine de ressources. Bernardo Silva, très remuant sur son flanc droit, obtient une faute sur une semelle de Raheem Streling.

Un ascenseur émotionnel avant le feu d’artifice

C’est Thomas Lemar qui se charge de botter le coup franc avec sa patte gauche. L’ailier gauche monégasque envoie un centre rentrant dans la surface des Citizens, que Tiémoué Bakayoko vient couper de la tête au point de penalty (3-1, 77e). Ascenseur émotionnel, la bonbonnière de Fontvieille explose. Avec un goût de 6 avril 2004, ce soir béni en Principauté, où Didier Deschamps et ses hommes avaient réussi l’exploit de renverser le Real Madrid des Galactiques.

Bis repetita. L’AS Monaco s’offrira une magnifique épopée en trois actes jusqu’à cette demi-finale face à la Juventus Turin. Et surtout l’apothéose du titre de champion de France 2017, le huitième de l’histoire du club. Rien que d’y repenser, on en a encore la chair de poule. Et quelques étoiles dans les yeux.

1 / 13

La feuille de match :

Ligue des Champions 2016-2017 – 8e de finale retour

AS Monaco 3-1 Manchester City
Mi-temps : 0-0

Buts : Mbappé (8e), Fabinho (29e) et Bakayoko (77e) pour l’AS Monaco ; Sané (71e) pour Manchester City
Avertissements : Bakayoko (59e), Germain (89e) et Lemar (90e) pour l’AS Monaco ; Sagna (11e), De Bruyne (58e) et Sterling (75e) pour Manchester City

AS Monaco : Subasic – Sidibé, Raggi (Touré, 70e), Jemerson, Mendy – Bernardo Silva, Fabinho, Bakayoko, Lemar – Germain (Dirar, 90e), Mbappé (Moutinho, 81e)
Entraîneur : Leonardo Jardim

Manchester City : Caballero – Sagna, Stones, Kolarov, Clichy (Iheanacho, 84e) – David Silva, Fernandinho, De Bruyne – Sterling, Agüero, Sané
Entraîneur : Pep Guardiola

>> Revivez ce match de légende : 

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.