Fermer
WHAT A GOAL ! 01 novembre 2019, 12:23

WAG : l'opportunisme de Laurent Viaud

WAG : l'opportunisme de Laurent Viaud
Avant le déplacement à Saint-Etienne, le WAG de la semaine nous fait remonter 24 ans en arrière, quand l'AS Monaco s'imposait 2-4 à Geoffroy-Guichard, avec ce très joli but de Laurent Viaud.

Le polyvalent milieu de terrain n’a marqué que 5 buts en 121 matchs avec l’AS Monaco, mais celui-ci vaut le détour. Nous sommes le 21 septembre 1995 et l’AS Monaco dispute à Saint-Étienne la 10e journée de championnat. L’attaquant stéphanois, Didier Timothée ouvre la marque à la 39e minute, mais suite à un pénalty obtenu par Mickaël Madar, Ali Bernarbia égalise juste avant la pause.

Trois buts en cinq minutes

C’est au retour des vestiaires et en cinq petites minutes que les Rouge et Blanc plient le match. Entre temps, Laurent Viaud a remplacé Patrick Blondeau au poste de latéral droit à l’heure de jeu (61e). Il ne lui faut que quatre minutes pour être décisif une première fois dans cette rencontre. À la 65e, son centre tendu depuis l’aile droite est repris victorieusement par Mickaël Madar, qui s’offre un doublé dans la minute suivante en exploitant un centre d’Emmanuel Petit, venu du côté gauche cette fois-ci.

AS Monaco 1995-1996 (avant un match à Lille) – Debout : Anderson, Legwinski, Grimandi, Irles, Thuram, Porato – Accroupis : Scifo, Viaud, Dos Santos, Blondeau, Ikpeba

Et Viaud Surgit !

L’AS Monaco a fait le break et va plier le match à la 70e minute. Lancé par Ali Benarbia, Christopher Wreh va au contact avec Grégory Coupet, sorti loin de son but. L’attaquant libérien contre le dégagement du gardien stéphanois qui pense que le ballon va sortir en touche et tarde à se replacer. C’est alors que Laurent Viaud surgit le long de la ligne et reprend le cuir du plat du pied en une touche. Après une longue et lente trajectoire, son enroulé termine sa course dans le but avec l’aide du poteau droit. Avec ce but plein d’opportunisme et de « vista », l’AS Monaco mène 1-4. Le doublé de Thimothée à la 76e minute ne changera pas le sort de cette rencontre remportée par les Rouge et Blanc.

À quatre points du champion auxerrois

Au terme de cette saison 1995-1996, l’AS Monaco termine troisième du championnat, à égalité de points avec le PSG, deuxième à la différence de buts, et à quatre longueurs de l’AJ Auxerre, qui remporte alors son premier et unique titre de champion. Jean Tigana et ses hommes remonteront sur la plus haute marche du podium la saison suivante, tandis que Saint-Étienne bataillera en D2 après avoir terminé la saison avant-dernière position.

Saison 1995-1996
Division 1 – 10e journée
21 septembre 1995 – Stade Geoffroy-Guichard
AS Saint-Étienne 2-4 AS Monaco
Buts : Timothée (39e, 76e) pour l’ASSE – Bernarbia (44e sp), Madar (65e, 66e), Viaud (70e) pour l’AS Monaco
AS Saint-Étienne : Coupet, Billong (Aulanier 64e), Manucci, Soucasse, Potillon, Harchèche, Ohrel, Séchet, Moravchik, Thimothée, Sandjak (Cuca 70e) – Entraîneur : Elie Baup
AS Monaco : Porato, Blondeau (Viaud 61e), Thuram, Dumas, Di Meco, Puel, Petit, Benarbia (Ikpeba 72e), Scifo, Madar, Wreh (Dos Santos 80e) – Entraîneur : Jean Tigana

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.