Fermer
Ligue 1 Uber Eats 30 août 2020, 17:18

Premier succès au courage pour l'AS Monaco à Metz

Les Rouge et Blanc ont obtenu grâce à une grosse solidarité les trois points sur le terrain du FC Metz (1-0), pour leur premier déplacement de la saison en Ligue 1.

Une semaine après le match nul accroché face à Reims au Stade Louis-II (2-2), les joueurs de Niko Kovac étaient à la recherche de leur première victoire de la saison en Ligue 1. Pour le déplacement inaugural des Rouge et Blanc, le coach monégasque avait fait le choix de reconduire le même onze de départ. Seul changement notable, Djibril Sidibé, de retour à l’entraînement collectif cette semaine, était aligné dans le couloir gauche de la défense.

Badiashile de nouveau décisif

Rapidement le match part sur les mêmes bases que contre les Rémois, avec une possession de balle largement en faveur des joueurs du club de la Principauté dans le premier quart d’heure. Une domination récompensée très tôt, encore une fois sur coup de pied arrêté, juste après la sortie sur blessure d’Aleksandr Golovin (16e). Suite à un coup franc de Sofiane Diop mal dégagé par la défense messine, Benoît Badiashile, comme face aux Champenois le week-end dernier, reprend de volée le ballon pour l’expédier dans la lucarne droite d’Alexandre Oukidja (22e, 1-0). Appelé cette semaine avec les Espoirs tricolores, le défenseur central s’offre son 2e but en deux matchs de Ligue 1.

Quasiment dans la foulée, Benjamin Lecomte se signale sur un coup-franc des locaux frappé par Farid Boulaya. Ce dernier tente ainsi sa chance de 25 mètres et manque de peu de tromper le portier monégasque avec un rebond vicieux (27e). La parade du numéro 40 asémiste permet ainsi à ses coéquipiers de basculer à la mi-temps avec un avantage d’un but. Les joueurs de Niko Kovac, à deux doigts de doubler la marque sur une tentative de Wissam Ben Yedder (45e), tiennent le coup au terme d’une mi-temps très disputée au milieu de terrain (15 fautes, 3 cartons jaunes).

Les Rouge et Blanc ont plus couru à dix que Metz

Le match reprend sur les mêmes bases au retour des vestiaires, et une semelle de Youssouf Fofana sur Victorien Angban est sanctionnée d’un deuxième jaune pour le milieu de terrain monégasque (47e). Les Rouge et Blanc se retrouvent en infériorité numérique pour l’intégralité de la deuxième période. Le FC Metz pousse, mais l’AS Monaco ne rompt pas. Benjamin Lecomte est d’abord sauvé par sa barre sur une frappe à bout portant de Fabien Centonze (60e).

Imperturbable sur sa ligne, le gardien azuréen se met en évidence à plusieurs reprises, notamment sur une frappe d’Ibrahima Niane qu’il claque en corner (60e), puis sur une tête d’Habib Diallo (61e). Niko Kovac en profite pour faire rentrer Jean-Eudes Aholou à la place d’Henry Onyekuru, pour solidifier le milieu de terrain de l’AS Monaco. Nouvelle opportunité messine sur un coup de pied arrêté de Boulaya, qui termine sa route dans le petit filet de Benjamin Lecomte, lequel va de nouveau se mettre en évidence dans le dernier quart d’heure.

Il se détend parfaitement pour détourner une tête de Vincent Pajot dans les six mètres (80e). Le FC Metz, en supériorité numérique, continue de mettre la pression sur le but monégasque. Mais la défense des Rouge et Blanc tient bon jusque dans les derniers instants. A l’image de cette statistique : à dix, les partenaires de Djibril Sidibé ont davantage couru que les Lorrains (105,8 kilomètres parcourus sur tout le match contre 105,7 pour les onze messins). Imperturbables, même sur cet ultime coup-franc une fois de plus détourné par le portier asémiste (96e), auteur d’une prestation incroyable. Niko Kovac et ses joueurs obtiennent donc au courage leur premier succès de la saison, à l’extérieur, en ayant passé près de 50 minutes à dix contre onze.

Ligue 1 Uber Eats – 2e journée

La feuille de match :

FC Metz 0-1 AS Monaco

Mi-temps : 0-1
Buts : Badiashile (22e) pour l’AS Monaco
Avertissements : Aguilar (19e), Fofana (24e, 47e) et Gelson Martins (42e) pour l’AS Monaco
Exclusion : Fofana (47e) pour l’AS Monaco

FC Metz : Oukidja – Centonze, Boye, Bronn, Udol – Maïga, Angban (Diallo, 59e), Pajot – Boulaya (Sabaly 79e), Nguette (Ambrose 70e), Niane (Yade, 70e)
Entraîneur : Vincent Hognon

AS Monaco : Lecomte – Aguilar, Disasi, Badiashile, Sidibé – Tchouameni (Maripan, 75e), Fofana, Golovin (Diop, 16e) – Gelson Martins (Geubbels, 75e), Ben Yedder (Jovetic, 75e), Onyekuru (Aholou, 59e)
Entraîneur : Niko Kovac

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.