Fermer
Carnet 05 avril 2021, 18:00

Fernando Morientes : Une saison dans la légende de l'AS Monaco

L'AS Monaco souhaite un excellent anniversaire à son ancien buteur, qui fête aujourd'hui ses 45 ans. Retour sur une saison 2003-2004 historique pour le club Rouge & Blanc, emmené par sa star espagnole.

Natif de Cilleros, une petite ville de l’ouest de l’Espagne à quelques kilomètres du Portugal, Fernando Morientes fait d’abord les joies d’Albacete puis du Real Saragosse avant de prendre son envol pour le Real Madrid. C’est là-bas que Nando va se faire un nom sur la scène européenne avec 100 buts inscrits en 269 matchs avec les Merengues.

A la relance au pied du Rocher

Ses énormes qualités face au but adverse permettent au club de la capitale espagnole de remporter trois Ligues des Champions. Barré par l’arrivée de l’attaquant brésilien Ronaldo, Fernando Morientes souhaite retrouver du temps de jeu après une saison 2002-2003 compliquée. Plusieurs clubs sont sur les rangs, mais c’est finalement le club du Rocher que l’avant-centre choisit pour un prêt d’un an. Même s’il ne reste qu’une saison à l’AS Monaco, Fernando Morientes a le temps de montrer l’étendue de son talent.

« Un mec exceptionnel »

Renard des surfaces, buteur, compétiteur : Tous ces qualificatifs définissent au mieux l’attaquant espagnol. Prêté par le Real Madrid, Fernando Morientes pose ses bagages en Principauté en 2003. À première vue, il est l’incarnation même de l’élégance, que ce soit sur le terrain et en dehors. Tout juste arrivé, il avait déjà conquis le coeur des supporters et de ses coéquipiers. Quelques années plus tard, Jérôme Rothen en témoigne :

Il a toujours donné la priorité au collectif. Il pouvait en claquer trois ou quatre par match, ça ne changeait rien. Il a toujours été humble.
Ce mec est tout simplement exceptionnel !
Jérôme Rothen coéquipier de Morientes (2003-2004)

« Antonio Pintus en première position »

Lors de son arrivée sur le Rocher, l’Espagnol a été pris en main par Antonio Pintus, alors préparateur physique du club.

Antonio lui réserve un traitement particulier, pour faire de lui un joueur redoutable. Fernando suivait un régime alimentaire bien précis et enchaînait les séances athlétiques en individuel.

Il a évoqué sa relation avec Antonio à « Cadena Cope », une radio espagnole :

"C’est un type très sympa et aimable, je l’aime énormément, mais c’est aussi un salaud (rires). Mon poids de forme était de 83 kilos, mais à Monaco, Pintus m’a fait descendre à 79 kilos en seulement trois semaines. "Si je fais le top 3 des préparateurs connus dans ma carrière, Antonio Pintus arrive en première position, sans aucun doute."
Fernando Morientesbuteur de l'AS Monaco (2003-2004)

La Ligue des Champions pour écrire l’histoire

Une préparation qui va porter ses fruits pour le buteur espagnol. En championnat, les Monégasques se classent troisièmes et Fernando Morientes inscrit 10 buts. Mais c’est en Ligue des Champions qu’il décide d’écrire son histoire et un chapitre de celle de l’AS Monaco.

Aux côtés de Ludovic Giuly, Jérôme Rothen, et sous les commandes de Didier Deschamps, il participe à l’épopée historique des Monégasques qui se hisseront en finale (2003-2004). À lui seul, l’Espagnol inscrit 9 buts dans la compétition et termine meilleur buteur.

Fernando Morientes au sommet de l’Europe

Face aux Galactiques du Real Madrid (quarts de finale), il inscrit un but à l’aller au Santiago Bernabéu (4-2). Lors de la manche retour, il délivre une passe décisive à Giuly puis redonne l’avantage aux Rouge et Blanc (2-1). Le score final de 3-1 permet à Monaco d’éliminer le Real grâce à la règle du but à l’extérieur. Ironie du sort pour les Madrilènes, sortis de la compétition par le buteur espagnol qui leur appartient.

En demi finale de la compétition face à Chelsea, Fernando porte de nouveau les Monégasques. Comme au Bernabéu, il redonne l’avantage à l’AS Monaco après l’expulsion de Zikos lors de la manche aller. Les Rouge et Blanc l’emportent 3-1 au Stade Louis-II. Lors de la manche retour, Fernando Morientes marque de nouveau et l’AS Monaco se qualifie pour la finale (2-2).

Une légende parmi tant d’autres

En finale, les Rouge et Blanc s’inclinent trois buts à zéro face à une équipe de Porto plus expérimentée. Les Monégasques sont passés tout près de remporter la compétition la plus prestigieuse. Le buteur espagnol fera partie du XI type de l’équipe UEFA. Une épopée qui a marqué l’histoire du football européen.

Fernando Morientes est rappelé par le Real Madrid en fin de saison et quitte la Principauté. Il laisse derrière lui l’image d’un grand professionnel, qui a fièrement porté les couleurs Rouge et Blanche et contribué à l’histoire de l’AS Monaco. Au total, il aura inscrit 22 buts en 42 rencontres disputées.

Merci pour tout Légende et joyeux anniversaire !

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.