Fermer
WHAT A GOAL ! 26 janvier 2021, 15:22

Le coup franc de Stevan Jovetić à la loupe

Le coup franc de Stevan Jovetić à la loupe
Entré en jeu en fin de rencontre à la place de son capitaine, l'attaquant monténégrin a une nouvelle fois marqué en sortie de banc. Son coup franc direct, le premier inscrit par l'AS Monaco depuis 26 mois, a scellé l'issue de la rencontre face à Marseille (succès 3-1).

Il est entré sur la pelouse du Stade Louis-II à la 78e minute de jeu. Déjà décisif face à Angers le 9 janvier dernier (3-0), sur un service de Kevin Volland, Stevan Jovetić a une nouvelle fois trouvé le chemin des filets en sortie de banc face à Marseille (3-1). C’est loin d’être une rareté d’ailleurs, de voir les remplaçants Rouge et Blanc se montrer décisifs cette saison. En effet, ces derniers sont déjà à l’origine de 15 buts en Ligue 1 depuis le début de l’exercice (huit buts et sept passes décisives), soit plus que toute autre équipe de l’élite.

Deux ans après Radamel Falcao

Décisifs, les coéquipiers de Guillermo Maripán, buteur pour la 3e fois sur coup de pied arrêté en 2021, l’ont également beaucoup été cette saison sur cette phase de jeu (19 buts). Là aussi, aucune équipe du championnat de France ne fait mieux. Ce qui était beaucoup plus rare en revanche, c’était de trouver la mire sur coup franc direct.

Avant le bijou de l’attaquant monténégrin, il faut ainsi remonter au 24 novembre 2018, pour trouver trace d’un but de l’AS Monaco dans l’exercice. Il était à l’époque l’oeuvre de Radamel Falcao face à Caen, il y a donc quasiment 2 ans et 2 mois, jour pour jour. Un exercice particulier, difficile, sur lequel Stevan Jovetić s’est parfaitement illustré face à l’OM.

Un missile flashé à 104 km/h

Déterminé à frapper ce coup de pied arrêté, alors qu’Aleksandr Golovin venait de délivrer deux passes décisives sur corner, l’international monténégrin (58 sélections, 28 buts) a eu le nez creux. Parfaitement orienté vers le but et bien couché sur son ballon, il a envoyé un missile balistique dans la lucarne de Steve Mandanda pour le but du 3-1 (90e).

Sa frappe monstrueuse, placée côté ouvert et en force, a ainsi été flashée à 104 km/h. Une belle manière de clôturer une rencontre finalement bien maîtrisée par les Rouge et Blanc, qui ont finalement contourné le problème du bloc compact des Marseillais, en se montrant cliniques sur les phases arrêtées.

Seulement 8% de chances de marquer ce but

Un chef d’oeuvre qui a en tout cas permis au numéro 10 monégasque de figurer sur le podium du titre de MVP de la rencontre, derrière Aurélien Tchouameni et Aleksandr Golovin justement, l’autre remplaçant décisif. À 31 ans, Stevan Jovetić demeure l’un des joueurs les plus expérimentés du groupe de Niko Kovac. Son coup franc a permis à l’AS Monaco de conforter sa quatrième place au classement de Ligue 1, avec sept points d’avance désormais sur son opposant du soir.

Redoutable de précision au passage, puisque l’attaquant monégasque n’avait que 8% de chances de marquer ce but selon les statistiques, les fameux « expected goals » (indice de 0,08 sur ce but). Un missile qui a donc déjoué les chiffres… et fait monter la température au Stade Louis-II.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.