Fermer
Médias 03 septembre 2020, 12:05

Niko Kovac : "Nous voulons ramener Monaco au top"

Niko Kovac : "Nous voulons ramener Monaco au top"
Niko Kovac était l'invité de Marina Lorenzo ce jeudi midi dans l'émission "Au Coeur des Clubs" sur Telefoot, nouveau diffuseur de la Ligue 1 Uber Eats. Extraits.

Deux semaines après ses premières rencontres officielles avec l’AS Monaco contre Reims (2-2) et Metz (1-0), Niko Kovac était invité dans l’émission « Au Coeur Des Clubs », ce jeudi 3 septembre à 12h30, sur Telefoot, nouveau diffuseur de la Ligue 1 Uber Eats. Il a répondu à cette occasion aux questions de Marina Lorenzo. Morceaux choisis.

Nous allons faire cette interview en Anglais, mais peut-être que le prochaine fois ce sera en Français ?

Bonjour à tous (en Français). J’essaye de progresser en Français, ce n’est pas une langue facile mais jour après jour j’apprends de nouveaux. Malheureusement pour parler la langue il faut bien plus que quelques mots de vocabulaire, que des bouts de phrases.

Il y a eu trois cas de Covid-19 déclarés au Paris Saint-Germain, qu’en est-il à Monaco ?

Je sais que c’est une période très difficile, pas seulement pour le football, mais pour tout le monde. A Monaco nous essayons de faire de notre mieux. Actuellement nous n’avons pas de test positif (un seul il y a deux semaines, ndlr), mais nous faisons de notre mieux pour nous protéger. Nous espérons que tout le le monde restera en bonne santé, mais on ne sait jamais de quoi demain sera fait.

 

Vous venez d’accueillir Kevin Volland que vous avez connu en Bundesliga, qu’est-ce qui vous a attiré chez lui ?

Nous sommes très contents que Kevin soit parmis nous. C’est un international allemand (10 sélections, un but), qui a vraiment bien joué au Bayer Leverkusen mais même dans son précédent club (Hoffenheim, ndlr). Je pense qu’il va beaucoup nous aider à être dans une meilleure position au classement que la saison dernière (9e). Je suis donc ravi, mais pas seulement moi, Oleg Petrov et Paul Mitchell également, nous sommes certains qu’il va faire la différence pour nous.

Allez-vous changer votre système pour associer Kevin Volland et Wissam Ben Yedder ?

Non, je ne pense pas. Kevin peut jouer à trois postes différents, dans l’axe, avec un autre attaquant ou bien sur les côtés. C’est un joueur vraiment très polyvalent, donc c’est important pour moi. Je ne souhaite pas changer de système, mais si cela doit arriver durant un match, je sais que Kevin pourra s’adapter et se montrer flexible.

Wissam Ben Yedder va-t-il rester à l’AS Monaco cette saison ?

Oui bien sur. Wissam est très important pour nous, c’est un joueur de très grande qualité, il est international français (8 sélections, 2 buts), dans la sélection qui a été championne du monde. C’est notre capitaine, c’est un modèle pour nous, pour les jeunes joueurs. Il a très bien travaillé au cours de la préparation d’avant-saison. Je suis sur qu’il va rapidement marquer cette saison, il travaille d’arrache-pied pour cela. Il va se créer des occasions et va bientôt marquer j’en suis certain, et j’attends ça avec impatience. Encore une fois c’est un joueur très important et il va rester à l’AS Monaco.

Axel Disasi, Caio Henrique… Parlez-nous du secteur défensif que vous avez renforcé, était-ce une priorité ?

Nous sommes vraiment ravis avec les nouveaux joueurs que nous venons d’accueillir. Axel est un très bon défenseur, très imposant athlétiquement mais aussi très rapide. Au cours du premier match il a même marqué, et notre objectif était vraiment là, renforcer notre défense, avec quelqu’un qui sait vraiment diriger cette ligne. Et Caio Henrique est également très doué, c’est un joueur brésilien très fort techniquement. Il a très bien joué au Brésil. Il va avoir besoin de travailler car il n’a pas joué depuis longtemps, donc je veux lui laisser le temps de se préparer, de se développer. Il n’y aucune pression, nous savons ce qu’il sait faire.

Comptez-vous sur Djibril Sidibé cette saison ?

Oui bien sur, c’est un joueur très expérimenté, il est champion du monde 2018 avec la France. Il a également eu une expérience en Premier League donc c’est un joueur important, expérimenté et agressif. Cela va beaucoup nous aider de l’avoir parmi nous pour accompagner les jeunes dans leur développement. Il a fait un très bon match contre Metz, j’ai été agréablement surpris.

Qu’en est-il de la situation de Benoît Badiashile ?

Nous sommes très contents actuellement de la défense dont nous disposons. Benoît a déjà marqué deux fois lors des deux première journées, c’est donc notre meilleur buteur actuellement (sourire). C’est un joueur qui a 19 ans, qui est international U21 en France, donc maintenant nous voulons passer à la vitesse supérieure avec lui, il va avoir beaucoup de temps de jeu cette saison. C’est clair, nous ne voulons pas le vendre, il est là pour toute la saison, je crois que c’est la meilleure chose pour lui. Ici il a sa famille, son club, son environnement. C’est très difficile de partir quand on est un jeune joueur comme lui, on ne parle pas la langue, on n’a pas sa famille à côté de soi. S’il continue à ce niveau, je suis certain qu’il fera une super saison avec nous.

Vous inscrivez-vous dans la durée à l’AS Monaco ?

J’ai signé un contrat de trois ans ici, et je trouve que c’est un projet très intéressant auquel je participe avec Oleg Petrov et Paul Mitchell. Nous allons essayer de ramener l’AS Monaco au top, en haut du classement. Dans un avenir proche nous espérons disputer de nouveau les coupes européennes. Nous avons déjà quatre points, nous sommes sur le bon chemin, mais ce n’est que le début.

1 / 7
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.