Fermer
Histoire 14 mai 2021, 19:46

Une finale de Coupe de France, 11 ans après

Une finale de Coupe de France, 11 ans après
En s’imposant à Annecy face aux amateurs de Rumilly Vallières en demi-finale de Coupe de France ce jeudi (5-1), les Rouge et Blanc ont validé leur billet pour la première finale de l’AS Monaco dans la compétition depuis 2010.

Onze ans. Onze ans que cela n’était pas arrivé au club de la Principauté. En remportant largement leur demi-finale de Coupe de France face à Rumilly Vallières (N2) ce jeudi (5-1), les joueurs de l’AS Monaco se sont offerts une affiche de gala au Stade de France, pour la finale de la compétition. Onze ans après la défaite contre le Paris Saint-Germain de Mamadou Sakho, Claude Makélélé et Ludovic Giuly notamment, les Rouge et Blanc vont donc de nouveau se battre pour une sixième victoire dans l’histoire du club dans la compétition.

Trois joueurs de l’Academy titulaires en 2010

Il y a onze ans de cela, le 1er mai 2010, les coéquipiers de Stéphane Ruffier, Cédric Mongongu et Thomas Mangani, tous formés à l’Academy et titulaires ce soir-là, avaient dû ainsi s’incliner sur la petite des marges (1-0). Au bout de la première période des prolongations qui plus est (105e+1), sur un but de Guillaume Hoarau. L’attaque monégasque menée par le Brésilien Nenê et le sud-coréen Park Chu-Young, aura pourtant donné des sueurs froides à la défense parisienne.

L’ailier gauche auriverde sera même recruté l’été suivant par le PSG, après avoir aligné 22 buts et 13 passes décisives en 73 matchs en Principauté. Une perte qui conduira la saison suivante l’AS Monaco vers une descente à l’échelon inférieur inéluctable. Un mauvais souvenir donc, que les hommes de Niko Kovac, vainqueur à Annecy de son 24e de Coupe en 25 rencontres (Allemagne et France confondues), veulent absolument effacer des mémoires.

J’aime la Coupe. J’aime ces matchs à élimination directe où vous avez la possibilité de passer des tours si vous gagnez. En tant que compétiteur, j’ai toujours envie de gagner. La série continue.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

La feuille de match

Finale de la Coupe de France 2009-2010

AS Monaco 0-1 (a.p) Paris Saint-Germain

Mi-temps : 0-0

Buts : Guillaume Hoarau (115e+1) pour le PSG

Avertissements : Alonso (22e), Nenê (63e), Mongongu (105e) et E.Costa (110e) pour l’AS Monaco ; Makélélé (59e) et Hoarau (110e) pour le PSG

AS Monaco : Ruffier – Modesto, Mongongu, Puygrenier, J.Traoré – Eduardo Costa (Sagbo, 111e), Mangani (Haruna, 55e) – Alonso, Pino (Maazou, 86e), Nenê – Chu Young Park
Entraîneur : Guy Lacombe

Paris Saint-Germain : Edel – Jallet (S.Traoré, 116e), Camara, Sakho, Armand – Giuly (Luyindula, 77e), Makélélé, Clément, Sessegnon – Erding (Ceara, 105e), Hoarau
Entraîneur : Antoine Koumbouaré


Niko Kovac, le talisman de l’AS Monaco

Cela tombe bien, puisque le technicien croate a confié en conférence de presse que cela faisait onze ans que l’Eintracht Francfort de ne s’était plus qualifié pour la finale de la Coupe d’Allemagne, lorsqu’il a porté les Aigles à ce stade de la compétition pour sa première saison sur le banc. Hasard ou destin, cela faisait aussi 30 ans que Francfort n’avait plus gagné ce même trophée, lorsque l’ancien capitaine et sélectionneur de la Croatie les a finalement fait triompher face au grand Bayern Munich un an plus tard.

Avant la demi-finale contre Rumilly Vallières, on s’était donc logiquement posé la question de savoir si le coach azuréen pouvait être le talisman de l’AS Monaco cette année. L’histoire est en tout cas en marche. Trente ans après la dernière victoire des Rouge et Blanc dans la compétition. C’était en 1991, et Arsène Wenger était l’entraîneur de la meilleure équipe du championnat de France avec l’Olympique de Marseille.

30 ans que l'AS Monaco n'a pas gagné la Coupe de France ? C'est un très bon nombre. Quand je suis arrivé à Francfort, cela faisait aussi 30 ans que le club n'avait pas gagné la Coupe d'Allemagne. (...) Oh, onze ans que le Club n'avait pas été en finale? Je pense qu'il est temps d'y retourner (sourire).
Niko KovacAvant la demi-finale à Rumilly

Successeurs de la dream team d’Arsène Wenger ?

C’est d’ailleurs face à l’OM de Manuel Amoros, formé à l’Academy et devenu champion d’Europe avec les Bleus en 1984, que les coéquipiers d’Emmanuel Petit remportent la cinquième Coupe de France de l’histoire du club.Et le futur champion du Monde 1998 n’est d’ailleurs pas le seul à avoir été poli au pied du Rocher. L’AS Monaco aligne en effet au Parc des Princes ce soir-là les deux Rouge et Blanc les plus capés encore à ce jour : Jean-Luc Ettori (754 matchs) et Claude Puel (601 matchs).

L’histoire retiendra que c’est Gérald Passi en toute fin de match (90e) qui permettra à l’équipe du Président Jean-Louis Campora de glaner son cinquième succès dans la coupe la plus populaire de France. A ce jour, seuls le Paris Saint-Germain justement (13 titres), l’Olympique de Marseille (10), l’AS Saint-Etienne et Lille (6), ont soulevé davantage ce trophée prestigieux. Avant un nouveau succès mercredi soir ?

La feuille de match

Finale de la Coupe de France 1990-1991

AS Monaco 1-0 Olympique de Marseille

Mi-temps : 0-0

Buts : Gérald Passi (90e) pour l’AS Monaco

Avertissements : Puel (41e) et Dib (82e) pour l’AS Monaco ; Germain (11e) et Mozer (78e) pour l’OM

AS Monaco : Ettori – Puel, Mendy, Sonor, Petit – Dib, Sauzée – Djorkaeff (Passi, 59e), Rui Barros, Fofana (Diaz, 75e) – Weah
Entraîneur : Arsène Wenger

Olympique de Marseille : Olmeta – Amoros, Mozer, Boli, Casoni – Waddle, Germain, Fournier (Stojkovic, 46e), Vercruysse – Papin, Pelé
Entraîneur : Raymond Goethals

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.