Fermer
AS Monaco APP 08 février 2021, 17:30

Aleksandr Golovin MVP by IQONIQ face à Nîmes

Aleksandr Golovin MVP by IQONIQ face à Nîmes
Auteur d’un triplé et d'une passe décisive, le milieu de terrain russe a offert la victoire à l’AS Monaco à Nîmes (4-3). Sans surprise, il a été élu MVP de la rencontre par les fans des Rouge et Blanc sur l’AS Monaco App.

Il est de retour. Auteur d’une prestation exceptionnelle face au Nîmes Olympique (succès 4-3), Aleksandr Golovin a prouvé une fois de plus l’étendue de son talent. Une performance de haut vol, dans la continuité de son come-back progressif depuis un mois et son retour à la compétition contre Lorient. Là où il s’était distingué en marquant seulement dix secondes après son entrée en jeu. Jusqu’à ce déplacement dans le Gard donc, où le Tsar a célébré sa première titularisation depuis le 30 août dernier.

Un premier quart d’heure de feu

Un processus bénéfique, puisque l’international russe (33 sélections, 5 buts) s’est offert un triplé et une passe décisive au stade des Costières, pour conduire le club de la Principauté vers un septième succès consécutif. Et il ne fallait pas arriver en retard ce dimanche après-midi, car Aleksandr Golovin semblait pressé. Il a même inscrit le but le plus rapide de Monaco en Ligue 1 cette saison, après seulement 2 minutes et 26 secondes de jeu.

Bien servi par Fodé Ballo-Touré au second poteau, le Russe reprend le ballon de volée en bout de course du pied gauche, plaçant le cuir dans le petit filet opposé (1-0, 3e). Dix minutes plus tard, on prend les mêmes et on recommence. Le latéral gauche exécute la même offrande pour Golo’, qui prend cette fois le temps de contrôler de son bon pied, avant d’adresser une lourde frappe sous la barre transversale (2-0, 13e) .

Une performance historique

Mais tout ne se passe pas comme prévu, avec deux buts nîmois avant la pause. Dans un grand jour, le milieu de terrain Rouge et Blanc décide donc de ce saisir du ballon pour un coup franc excentré à l’heure de jeu. Et il va venir confirmer la forme monégasque dans cet exercice. Son centre-tir enroulé traverse la surface sans qu’il ne soit touché par quiconque, et surprend Baptiste Reynet qui ne peut qu’aller chercher le cuir dans ses filets pour la troisième fois (3-2, 62e).

Aleksandr Golovin a donc inscrit le premier triplé de sa carrière en Ligue 1 en 64 matchs, devenant ainsi le premier joueur de l’AS Monaco à réaliser cette performance dans l’élite depuis Radamel Falcao contre Dijon le 13 août 2017. Idole dans son pays, il est également devenu le premier joueur russe à marquer au moins trois buts lors d’un match dans l’histoire de la Ligue 1. Chapeau l’artiste.

Une offrande pour couronner le tout

Mais comme si cela ne suffisait pas, le Tsar va aussi servir du caviar à Kevin Volland. Dans le dernier quart d’heure, Golo’ fait ainsi briller l’attaquant allemand d’une belle passe en profondeur. Lancé idéalement, le numéro 31 monégasque adresse un petit piqué astucieux devant la sortie du gardien nîmois, et inscrit au passage sa douzième réalisation de la saison (4-2, 77e).

Avec quatre contributions dans le même match, l’ailier russe est même devenu le deuxième monégasque à être impliqué dans quatre buts (trois buts, une passe décisive) lors d’un même match de Ligue 1 depuis qu’Opta analyse la compétition (2006/07). Le premier étant Islam Slimani contre Brest le 28 septembre 2019 (un but, trois assists). Une prestation XXL d’Aleksandr Golovin qui valait bien un titre de MVP de la rencontre, et une présence dans L’Équipe type de la 24e journée.

Le vote a d’ailleurs été un plébiscite, puisque l’homme du match a recueilli… 98% des votes. En plus de repartir avec le ballon du match, il remporte cette nomination pour la deuxième fois de la saison. Bravo à lui !

C’est un joueur fantastique, je suis très satisfait de la victoire et pour lui. C’était sa première titularisation depuis un moment, c’est un top joueur. C’est vrai qu’il a une qualité de frappe incroyable, mais aussi à la passe. C’est le joueur du match, il n’y a aucun doute là-dessus.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

 


Récapitulatif MVP 2020-2021

Phase aller : 

(J1) AS Monaco 2-2 Stade de Reims : Axel Disasi (1) et Aleksandr Golovin (1)
(J2) FC Metz 0-1 AS Monaco : Benjamin Lecomte (1)
(J3) AS Monaco 2-1 FC Nantes : Cesc Fàbregas (1)
(J4) 
Stade Rennais 2-1 AS Monaco : Wissam Ben Yedder (1)
(J5) AS Monaco 3-2 RC Strasbourg : Wissam Ben Yedder (2)
(J6) Stade Brestois 29 1-0 AS Monaco : Sofiane Diop (1)
(J7) 
AS Monaco 1-1 Montpellier HSC : Wissam Ben Yedder (3
(J8) Olympique Lyonnais 4-1 AS Monaco : Wissam Ben Yedder (4)
(J9) AS Monaco 4-0 Girondins de Bordeaux : Wissam Ben Yedder (5)
(J10) OGC Nice 1-2 AS Monaco : Sofiane Diop (2)
(J11) AS Monaco 3-2 Paris Saint-Germain : Kevin Volland (1)
(J12) 
AS Monaco 3-0 Nîmes Olympique : Sofiane Diop (3
(J13) Lille OSC 2-1 AS Monaco : Pietro Pellegri (1)
(J14) Olympique de Marseille 2-1 AS Monaco : Wissam Ben Yedder (6)
(J15) AS Monaco 0-3 RC Lens : Ruben Aguilar (1)
(J16) Dijon FCO 0-1 AS Monaco : Kevin Volland (2)
(J17)
AS Monaco 2-2 Saint-Etienne : Gelson Martins (1)
(J18)
FC Lorient 2-5 AS Monaco : Aleksandr Golovin (2)
(J19) 
AS Monaco 3-0 SCO Angers : Kevin Volland (3)

Phase retour :

(J20) Montpellier HSC 2-3 AS Monaco : Wissam Ben Yedder (7)
(J21) AS Monaco 3-1 Olympique de Marseille : Aurélien Tchouameni (1)
(J22)  FC Nantes 1-2 AS Monaco : Guillermo Maripán (1)
(J23)
AS Monaco 2-1 OGC Nice :Wissam Ben Yedder (8)
(J24) Nîmes Olympique 3-4 AS Monaco : Aleksandr Golovin (2)

*(entre parenthèses, le nombre d’élections au titre de MVP d’une rencontre)
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.